Le Conseil du Trésor crée un site de permutation d’emploi pour permettre aux fonctionnaires de mieux faire face aux compressions.

Traduction d’un article publié dans le Ottawa Citizen du 6 mars 2012

Le Ottawa Citizen a publié un article traitant du plan du Conseil du Trésor pour la création d’une bourse d’échanges d’emploi, destinée aux fonctionnaires qui font face à une mise à pied et ceux qui garderont un emploi. Ce projet s’insère bien dans la stratégie ministérielle en matière de gestion des coûts, comme prévu par le budget fédéral qui sera déposé le 29 mars prochain.

Grâce à la permutation, ou échange de postes, les fonctionnaires occupant un poste déclaré excédentaire et qui aimeraient garder un emploi, pourront permuter de poste avec ceux qui voudraient quitter leur poste. Les échanges pourront se faire entre les employé(e)s de ministères différents, mais occupant un emploi similaire et assorti d’un salaire et d’un niveau de bilinguisme comparable.

Le site intranet proposé fonctionnera comme une interface entre les employé(e)s qui voudraient quitter la fonction publique et ceux qui aimeraient rester. Ainsi les deux parties auront l’occasion de permuter de poste, tout en leur permettant d’obtenir une indemnité de départ ou une subvention d’étude. Les fonctionnaires concernés peuvent manifester leur intérêt à permuter de poste et les gestionnaires pourront afficher les postes ainsi libérés.

Un comité national, en cours de constitution, réunira des représentants du Conseil du Trésor, de la Commission du Service public et des syndicats, qui régleront les détails. Les syndicats veulent que les fonctionnaires puissent consulter les listes [d’emplois] en dehors de leur lieu de travail.

« Les compressions sont inéluctables et, tout comme dans les années 1990, nous avons l’obligation de nous occuper de nos membres », a dit John Gordon, président de l’AFPC. « Je peux vous assurer qu’en 1995, 45 000 emplois ont été supprimés sans qu’une seule personne ait été forcée de quitter son emploi au gouvernement et le processus de permutation nous a permis d’atteindre cet objectif. »

Après la réduction des effectifs, les syndicats ont obtenu du Conseil du Trésor que la permutation d’emploi fasse désormais partie des règles en matière de sécurité d’emploi dans le cadre du Réaménagement des effectifs (RE); depuis, la cause sur la permutation fait partie intégrante du contrat des fonctionnaires.

« Nous en avions besoin pour réduire l’impact des compressions, » a déclaré Claude Poirier, président de l’Association canadienne des employés professionnels…

________

Les informations ci-dessus sont une sélection d’extraits de l’article : « Treasury Board plans job-swap site for public servants to ease cuts » de KATHRYN MAY et publié dans le Ottawa Citizen du 6 mars 2012. Lire l’article original et intégral.

Avis aux membres (de Rotha Lennox, présidente de la Section locale 70713) :

Les employé(e)s qui reçoivent un avis déclarant leur poste excédentaire ont plusieurs possibilités qui sont indiquées dans la Directive sur le réaménagement des effectifs. Nous invitons nos membres à communiquer avec leur conseiller en RH ou avec leur représentant syndical pour toute question au sujet des choix qui leur sont offerts.

 

 

Ce contenu a été publié dans Saviez-vous?. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.
404