Réajustement des effectifs et bourse d’échange

La semaine dernière, le Ottawa Citizen a publié un article sur les deux plus grands syndicats de la Fonction publique au Canada (l’AFPC et l’IPFPC) qui collaborent pour exiger du Conseil du Trésor qu’il mette en place rapidement la bourse d’échange d’emplois, ajoutant ainsi l’acte à la parole. Je pense qu’un programme d’échange de poste bien huilé et fonctionnant à souhait est indispensable pour tous nos membres concernés. L’échange de postes offre une réponse parmi d’autres aux menaces de limogeage. D’ailleurs, les mises à pied pourraient être entièrement gérées par ce programme.

Le but de la bourse d’échange de postes est de permettre à ceux et celles qui aimeraient quitter la Fonction publique (p. ex. les personnes envisageant de partir à la retraite), d’échanger leur poste avec celui des personnes ayant reçu un avis de suppression de poste, évitant ainsi des mises à pied pénibles. Tout retard ou obstacle au démarrage en temps opportun du programme d’échange de postes et à la saine gestion de celui-ci, ne refléterait pas l’esprit de la ligne directrice du réaménagement des effectifs (RE), comme défini dans nos conventions collectives.

D’aucuns pensent que les balbutiements quant au déploiement de ce programme seraient reliés aux coûts financiers associés aux départs à la retraite des gens qui opteraient pour cette possibilité et qui bénéficieraient par ce fait même des avantages des mesures de soutien à la transition (offertes aux membres du personnel ayant choisi cette solution), dans le cas où leur échange serait accepté.

Les cadres de notre syndicat sont biens conscients du problème et des préoccupations de nos membres concernant le programme du RE. Ils travailleront de concert pour s’assurer que le programme d’échange de postes soit mis en pratique dans les plus brefs délais, constituant ainsi un moyen pratique pour éviter la perte d’emploi à un grand nombre de nos membres, tout en permettant à l’employeur d’atteindre ses objectifs de réductions budgétaires.

La Section locale 70713 poursuivra de publier des mises à jour dans son site Web concernant ceci, ainsi que de tout autre sujet qui toucheraient directement nos membres. Ces derniers sont également cordialement invités à participer aux sessions à bâtons rompus que nous tenons chaque jeudi (voyez le site Web pour connaître le lieu de la réunion où vous pourrez aborder tout sujet qui vous préoccuperait).

Rotha Lennox, présidente de la Section locale 70713

Ce contenu a été publié dans Saviez-vous?, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.
404