Perte d’emploi et préoccupations financières

Question : L’entreprise où travaille mon mari réduit ses effectifs et ses heures vont être réduites. Ce n’est qu’une question de temps avant qu’il ne perde son emploi complètement. Notre situation financière nous inquiète et nous nous demandons ce qu’il va advenir de nous.

Réponse : D’abord, vous devez avoir une idée Claire et précise des sommes que vous devez et de vos revenus. Je suis sidérée du nombre de personnes qui n’ont aucune idée de la réponse à cette question élémentaire.

Ensuite, je vous conseille d’abandonner l’utilisation des cartes de crédit et de débit. Je vous recommande d’utiliser de l’argent liquide en appliquant la « méthode des enveloppes ». Faites une liste de toutes les factures et prévoyez une enveloppe pour chacune d’elles. À chaque paye vous mettrez de l’argent dans l’enveloppe et vous payerez la facture. Prévoyez aussi une envelope pour le divertissement et ne dépassez pas la somme qu’elle contient.

L’étape suivante est d’amener votre conjoint à dresser une liste de ses capacités et passions. Le moment de suivre une formation ou d’effectuer un changement de carrière est arrivé, avant qu’il ne soit remercié. Faites une liste de ses forces et de ses intérêts, passez un test d’orientation professionnelle.

Il y a autre chose que vous pourriez faire aussi : appeler votre banque ou votre créancier hypothécaire et demander si votre hypothèque doit être renouvelée. En effet, ce sera plus facile de renouveler votre hypothèque pendant que votre mari a encore un emploi, que de le faire après que ses heures aient été réduites ou, a fortiori, après avoir perdu son emploi.

Pensez toujours à garder une longueur d’avance : si vous entendez que votre entreprise va procéder à des réductions d’effectifs, révisez votre C.V. et dressez la liste de vos forces. C’est le moment d’apporter des changements; c’est plus facile maintenant qu’après les faits.

 

Ce contenu a été publié dans Posez votre question à un coach de vie. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.
404