Question à votre Section locale – Traiter avec un gestionnaire récalcitrant

Q. : Mon gestionnaire ne me fait jamais de compliments au sujet du bon travail que j’effectue et il s’attribue tout le mérite. Rien ne le satisfait vraiment et il apporte de petites modifications à ce que j’ai fait en me critiquant, car il estime avoir dû apporter des modifications en profondeur en vue d’obtenir un produit passable. Sa critique omniprésente me tue et je fais face à cette situation en prenant parfois un congé de maladie, ce qui engendre d’autres reproches. Je me sens déprimée en permanence et mon état a des répercussions sur ma famille, car je suis sens dessus dessous la plupart des soirées et le dimanche je n’arrive pas à trouver le sommeil. Je suis au bout du rouleau… Est-ce que quelqu’un pourrait m’aider?

R. : Il s’agit d’une forme de violence (intimidation, harcèlement); un grand nombre de définitions s’appliquent, mais cela revient à travailler pour un micro gestionnaire qui a peu de confiance en soi et dont son estime de soi est faible.

Le premier conseil qui me vient à l’esprit est de vous recommander de faire appel au Programme d’aide aux employés (PAE), qui vous offrira de l’aide pour que vous puissiez faire face à votre stress, et de vous adresser au Centre des valeurs, de l’intégrité et du règlement de conflits (CVIRC), vers lequel un employé de la fonction publique peut s’adresser pour réfléchir à la façon d’améliorer l’atmosphère de votre milieu de travail. Les deux sont de bonnes solutions, mais, puisque vous n’êtes pas à la l’origine du problème, le conseiller du PAE ne pourra que vous donner des conseils sur la façon de traiter avec les microgestionnaires et le CIVRC peut assurer la médiation concernant les différends et arriver à un contrat non exécutoire pour vous et votre gestionnaire, ce qui pourra résoudre les problèmes, à longue échéance.

La politique sur le harcèlement du gouvernement du Canada a changé de fond en comble et a rallongé de beaucoup le processus de plainte pour harcèlement, alors que la charge de la preuve s’est alourdie.

J’aimerais beaucoup avoir votre autorisation pour confronter ce gestionnaire à SES propres problèmes et les effets secondaires sur votre santé. Cela démontre aussi clairement que quelqu’un d’autre est au courant de ce qui se passe et que vous n’êtes plus seule. C’est le premier pas vers une solution. Si le gestionnaire reconnaît sa responsabilité dans vos problèmes de santé et qu’il accepte de son plein gré de changer, de grands pas en avant peuvent être faits pour créer un milieu de travail plus sain. Parfois, une simple conversation franche peut faire des miracles.

Avoir une conversation honnête avec votre médecin de famille sur ce que vous vivez au bureau et sur comment cela affecte votre vie et votre santé mentale est une autre possibilité. Votre médecin et Santé Canada, peuvent apporter une énorme amélioration à votre situation grâce à leurs recommandations respectives sur le milieu de travail; par ailleurs, le syndicat peut faire partie de ce dialogue. L’Oligation de prendre des mesures d’adaptation est un puissant outil pour résoudre des problèmes en milieu de travail et pour améliorer votre position au bureau assez rapidement.

Je vous en prie, n’envisagez plus d’échapper à vos problèmes en prenant des congés de maladie à longue échéance. N’oubliez pas que la Loi permet à la Direction de vous remplacer sur une base permanente si vous êtes absente un an ou plus (bien que, généralement, l’employeur attend plus longtemps que ça); ensuite vous vous retrouverez sous statut prioritaire lorsque vous retournez au travail. Même si Ressources humaines vous aidera à trouver un autre poste, les temps sont difficiles.

Fuir ou faire face : c’est à vous de décider. Sachez que vous aurez beaucoup de soutien si vous choisissez de faire face et si vous permettez au syndicat de participer à l’amélioration du milieu de travail ou de vous aider à vous en sortir, plutôt que d’épuiser vos congés de maladie.

Chaque cas est différent et unique, mais il y a toujours de l’espoir. Tenez bon…

Rotha Lennox
Présidente, Section locale 70713
Élément du Syndicat des travailleurs de l’environnement
Alliance de la Fonction publique du Canada

 

 

Ce contenu a été publié dans Demandez à votre Local. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.
404