Informations sur le Programme de gestion du rendement, destinées aux membres : la perspective de la section

 Qu’est-ce que le Programme de gestion du rendement?

Le Programme de gestion du rendement a été présenté comme un outil destiné aux gestionnaires en vue d’établir des objectifs réalistes pour le personnel — ces attentes doivent être définies, mesurables et réalisables.

Quel est le rôle de l’employé dans ce programme?

Signer votre évaluation du rendement

Il est important d’éclaircir un malentendu trop répandu : votre signature au bas de l’évaluation ne marque pas votre accord avec cette évaluation, mais elle indique seulement que vous avez lu l’entente.

Votre syndicat peut vous aider…

En tant que représentants syndicaux rattachés à la Section locale 70713, je peux vous assurer que les membres de notre équipe ont attentivement lu les guides des gestionnaires et des employés, et qu’ils maîtrisent le contenu. Par conséquent, ils sont en mesure de veiller à la bonne application des lignes directrices. La crainte d’éventuels abus d’autorité peut être atténuée en a) comprenant les exigences des gestionnaires/superviseurs et b) en s’assurant que les gestionnaires/superviseurs suivent les lignes directrices en bonne et due forme. Ceci inclut la production d’une preuve, écrite du chef du gestionnaire/superviseur, établissant clairement que les objectifs n’ont pas été atteints ou qu’ils ont été repoussés et que l’employé a joui d’un support sur le plan de la formation, du mentorat ou du coaching, devant lui permettre d’atteindre les buts fixés. Par ailleurs, le gestionnaire/superviseur doit réévaluer l’objectif en vue de s’assurer de sa faisabilité et de veiller à ce que les standards mesurables aient été testés et jugés réalisables. La gestion du rendement est une responsabilité partagée. Il faut comprendre que la gestion du rendement est une responsabilité partagée entre le gestionnaire/superviseur et l’employé. Les deux parties doivent jouer leur rôle respectif et suivre les lignes directrices. Votre section locale syndicale est en mesure de fournir des informations et une guidance à ses membres de manière à leur permettre de se retrouver dans ce nouveau programme.

Il faut souligner que les relations Syndicat/Direction doivent rester sereines et exemptes de tensions. Notre section locale souscrit à cette prémisse.

Gestion des absences 

Un absentéisme sporadique et chronique est généralement un signe d’un problème qui, la plupart du temps, trouve son origine dans un trauma personnel ou qui a une explication médicale. Ces deux situations sont gérables dès leurs premiers stades. La vie connaît ses vicissitudes et la plupart d’entre nous sommes amenés à passer au travers d’au moins une situation difficile à surmonter. Si personne n’est au courant des tensions que vous portez en vous, le stress et l’anxiété graves ou prolongés finiront par produire de très graves effets sur votre rendement, assiduité et évaluation.

  • Parlez avec votre représentant syndical et/ou votre gestionnaire/superviseur : Le représentant syndical devrait être au courant des conséquences des symptômes et devrait conseiller au membre d’entamer un dialogue franc et ouvert. Par ailleurs, il est tout à fait normal et acceptable d’omettre certains détails lors d’une telle entrevue. Une fois que le problème est circonscrit, une visite au PAE constituera un bon début, tout comme une entrevue franche avec votre gestionnaire/superviseur, de manière à pouvoir appliquer des mesures d’adaptation provisoires. Ces mesures peuvent être des heures de travail assouplies, une réduction de la charge de travail, une modification des responsabilités, ou même une absence temporaire pour permettre au membre de se ressaisir et de repartir d’un nouveau pied. Tout ça est possible à n’importe quel moment, mais les premiers stades sont les plus propices à de telles modifications. Ce faisant, vous éviterez d’ajouter le stress financier à vos préoccupations déjà présentes.
  • Aborder le problème dès son apparition : Des absences sporadiques épuisant la banque de jours de congé pour raison médicale ne constituent pas la réponse à un besoin d’une adaptation permanente à un état médical. IL n’y a presque pas d’état de santé qui ne peut faire l’objet d’une adaptation en milieu de travail. Soulignons, une fois de plus, que le représentant syndical doit être informé de la situation au plus vite pour lui permettre de faciliter un environnement de travail plus sain. Il est indispensable de mettre un terme dans les plus brefs délais à une situation personnelle qui pourrait être la cause d’une diminution de votre rendement. Faites appel à votre médecin, à votre représentant syndical et à votre superviseur/gestionnaire avant que vous ne fassiez l’objet d’une évaluation. Ainsi, votre représentant syndical pourra vous aider plus facilement à vous proposer des mesures d’adaptation qui répondront à vos besoins, plutôt que de vous voir obligé de défendre votre crédibilité après l’établissement des faits.

Obligation d’adaptation

L’employeur a l’obligation de mettre en place des mesures d’adaptation (provisoires et de longue durée), à l’intention des membres de son personnel. Dans tous les cas, votre médecin devrait être mis au courant dès le début et votre traitement devrait faire partie du plan visant à vous permettre d’aller de l’avant. En bref – conseils aux membres :

  • Lisez sur la gestion du rendement dans la trousse de l’employé.
  • Contactez votre syndicat si vous avez des questions ou si vous pensez avoir des difficultés avec l’application de ce programme — soyez francs et ouverts.
  • Ne fuyez pas vos problèmes — la fuite ne résout rien et vous finirez par mettre votre carrière en danger en plus de connaître des revers financiers en moins d’une année.

…et finalement,

  • Vous n’êtes pas laissés à vous-même. Votre Section locale 70713 vous offre :
    • un programme syndical de counselling,
    • une bonne maîtrise de la médiation et des techniques de négociation, et
    • une expérience requise pour mener à bien des conversations qui peuvent être pénibles pour le membre et le superviseur/gestionnaire.

 

Ce contenu a été publié dans Ressources pour les membres, Saviez-vous?, Sujets d’actualité – relever les défis posés par le milieu de travail. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.
404