Fiche de renseignements : troubles anxieux

Tout le monde présente, à l’un ou l’autre moment de sa vie, des symptômes d’anxiété, mais généralement ils sont occasionnels, de courte durée et ne portent pas à conséquence. Cependant, l’anxiété peut dépasser les limites du normal lorsque ces symptômes cognitifs, physiques et comportementaux reliés à celle-ci sont persistants et graves, et que l’anxiété cause de la détresse dans la vie d’une personne au point où elle affecte négativement la capacité de travailler, d’étudier, de socialiser et de gérer des tâches quotidiennes. Les gens souffrant de troubles anxieux dépassent les niveaux acceptables et peuvent interférer de manière significative dans la vie quotidienne.

Quelques-uns des symptômes courants *

Physiques

Pensées

Sentiments

  • Palpitations / fréquence cardiaque élevée
  • Douleur dans la poitrine
  • Hyperventilation / essoufflement
  • Étourdissements / vertiges
  • Mal de tête
  • Picotement / peau engourdie
  • Bouche sèche
  • Suffocation
  • Dérangements gastro-intestinaux
  • Douleurs musculaires
  • Agitation
  • Sommeil pertubé
  • Préoccupations exagérées et déplacées
  • Peur de la mort
  • Difficultés à se concentrer
  • Réduction de la durée d’attention / distraction facile
  • Emballement ou ralentissement de la pensée
  • Insomnie
  • Rêves d’apparence réelle
  • Peur
  • Vives inquiétudes
  • Sentiment de catastrophe imminente ou de danger immédiat
  • L’environnement commence à paraître irréel et étranger
  • Sentiment de détachement de soi (extra-corporalité)
  • Irritabilité

 

Quelques-uns des signes courants *

  • Anxiétés répétées
  • Difficultés à gérer les tâches quotidiennes
  • Évitement de personnes et de situations difficiles
  • Évitement d’activités qui suscitent des réactions et des sensations similaires à celles ressenties en état d’anxiété (exercice)
  • Angoisses anticipatives (« Je vais m’humilier! »)
  • Précautions exagérées pour se sentir en « sécurité »
  • Réactions physiques exagérées par rapport au contexte (cœur qui s’emballe et essoufflement en réaction à une présence dans un centre commercial)

* Remarquez que les signes et les symptômes, comme ceux décrits ci-dessus, peuvent également avoir d’autres causes que celles faisant l’objet du présent document et peuvent nécessiter un examen médical plus approfondi.

Types de troubles anxieux

Troubles d’anxiété généralisés (TAG) : les TAG provoquent une anxiété et des inquiétudes exagérées, la plupart du temps, sur au moins six mois; ils sont reliés à un certain nombre d’événements ou d’activités. La difficulté de contrôler les préoccupations les caractérise.

Troubles de stress aigu : ces troubles peuvent survenir après qu’une personne ait vécu ou assisté à un événement pénible ou grave. Il peut s’agir de la mort, d’un danger mortel ou encore d’une blessure grave. Des souvenirs pénibles d’un événement traumatisant peuvent causer une réaction émotive et provoquer l’impression de revivre l’événement en question, amenant un haut degré d’anxiété. Les symptômes commencent à apparaître moins d’un mois après l’événement déclencheur. Les symptômes qui se produisent après une plus longue période peuvent indiquer que la personne souffre de syndrome post-traumatique.

Syndrome post-traumatique (SPT) : le SPT cause une anxiété grave, souvent accompagnée d’autres symptômes comme la dépression. Le traumatisme est une réaction émotionnelle naturelle à des expériences terrifiantes qui comprennent le mal, ou une menace de mal, à la personne concernée ou à d’autres. Toutefois, les pensées ou les souvenirs de ces événements chez certains individus affectent sérieusement leur vie, même très longtemps après les faits ou la dissipation du danger.

Phobies : parmi les phobies particulières, citons la peur exagérée ou irrationnelle d’un objet ou d’une situation. Cette peur tenace et déraisonnable cause une anxiété extrême et provoque un haut niveau de stress, tout en paralysant le fonctionnement de la personne qui en souffre. Il y a cinq sous-groupes de phobies particulières :

  • types d’animaux (peur des souris ou araignées)
  • types d’environnements naturels (peur des tempêtes ou hauteurs)
  • types de sang/injection/blessure (peur de voir du sang ou de recevoir une injection)
  • types de situations (peur du transport en commun, des ascenseurs ou de lieux clos)
  • autres types (peur d’étouffer, de vomir…)

Paniques : la panique comprend des attaques répétées et inattendues (palpitations, forte transpiration, tremblements) suivies par au moins un mois d’inquiétude persistante à l’idée de subir une nouvelle attaque de ce genre. La panique peut être accompagnée d’agoraphobie, ce qui se traduit par un évitement de certaines situations bien précises (comme de se retrouver seul à l’extérieur de la maison, au milieu d’une foule ou dans une file en public) précisément à cause de la crainte de subir une attaque dans ces situations sans pouvoir compter sur une aide immédiate.

Troubles obsessifs compulsifs (TOC) : les gens souffrant de TOC peuvent avoir des pensées, de fortes envies ou des images mal venues ou envahissantes qui surgissent en boucle dans leur esprit. Ces gens savent généralement que leur obsession est le fruit de leur imagination, mais ils ne peuvent les contrôler, les ignorer ou s’en défaire. Souvent, les gens souffrant de TOC vont tenter de réduire ou de supprimer leurs obsessions en exécutant un rituel. Toutefois, ces rituels peuvent s’enliser interminablement.

 

Quelques-uns des traitements contre les troubles d’anxiété

Les traitements des diverses formes de troubles d’anxiété peuvent varier, mais tous incluront un suivi psychologique offert par un professionnel. Les traitements efficaces devraient inclure du counseling par encouragement, une thérapie de groupe, le soutien des collègues, une médication, une thérapie cognitivo-comportementale (TCC), des techniques de relaxation, une gestion du stress, voire une combinaison de ce qui précède.

 

Trouble d’anxiété

Traitement offert par un professionnel

Troubles d’anxiété généralisés (TAG) L’apprentissage et la pratique de techniques de relaxation quotidiennes réduiront les symptômes physiques. L’identification, le contrôle des inquiétudes exagérées et l’utilisation d’une résolution structurée des problèmes pour affronter ces situations sont également indiqués pour un allègement des symptômes.
Troubles de stress aigus et SPT

 

Avec le soutien de collègues, d’un thérapeute spécialisé et, au besoin, d’une médication, les individus explorent les détails et les émotions entourant l’événement déclencheur. L’identification des signaux évoquant les souvenirs aidera à prévenir les réactions physiques; elle se poursuivra jusqu’à ce que les signaux perdent leurs effets destructeurs sur la vie de l’individu.
Phobies L’exposition progressive inclut une confrontation aux situations et leur maîtrise en développant un plan structuré pour y arriver. Un soutien professionnel est tout indiqué pour parvenir à ce résultat.
Paniques Le but est de réduire l’intensité et la fréquence des paniques, puis de réduire l’anticipation du prochain épisode de panique. L’apprentissage d’aptitudes de gestion d’attaques paniques aboutira également à une vie plus fonctionnelle. La TCC est très efficace en matière de paniques et de troubles.
Troubles obsessifs compulsifs (TOC) Le traitement peut inclure une mise en situation de l’individu de manière à le confronter à son anxiété. Avec le temps, il sera encouragé à résister à son obsession compulsive jusqu’à ce que la situation ne cause plus d’anxiété. La TCC est un traitement très courant, avec ou sans médication.

 

Ce contenu a été publié dans La santé mentale en milieu de travail, Ressources pour les membres. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.
404